Des institutions dans la Grande Guerre

En France comme à l’étranger, l’ensemble des composantes de l’enseignement supérieur se retrouve pris dans la guerre. Anciennes ou récentes, françaises ou étrangères, leur quotidien est durablement bouleversé. L’impact humain et pratique de la mobilisation se faisant variablement sentir, selon notamment qu’elles sont en zone non-occupée ou occupée (Lille, Belgique), comment les Facultés de droit (et leurs bibliothèques, devenues en France avec la Troisième République le support de la mission scientifique que doivent aussi remplir les facultés) se sont-elles adaptées au contexte nouveau suscité par la Grande Guerre ? Où et comment continue-t-on à enseigner le droit ? Comment les facultés se réorganisent-elles ? Quel est leur fonctionnement au quotidien ? Quelles sont les formes de leur implication dans l’effort de guerre ?