Galerie Se souvenir

Aux étudiants, devenus soldats, partis sur le front et tombés pour la France, les facultés de droit entendent rendre hommage. Les doyens au nom de leur institution font œuvre mémorielle avec notamment la rédaction de livres d’or et l’érection de monuments commémoratifs. Malgré une intention commune, les réalisations sont diverses. Ces entreprises sont longues, elles courent jusqu’au milieu des années 1920, difficiles en raison de la collecte des informations et parfois inachevées au regard des ambitions initiales.

 

Hommages et cérémonies

 

 

Monuments aux morts

 



Le souvenir. Monsieur Gaston Doumergue, Président de la République, préside une cérémonie commémorative en l’honneur des morts de la Faculté de Droit à Paris, Journal Gaumont Actualités, 15 mars 1925.

Source Gaumont Pathé Archives, référence 2512GJ 00002.

 



Le monument aux morts de l’Association générale des étudiants de Paris est transporté dans la cour de la faculté de Droit, Actualités Pathé, 12 décembre 1934.

Source Gaumont Pathé Archives, référence RO 33 4.

 

Livres d’Or